Ramban : Paracha Vaéra (1)

6:2 "Et D-ieu parla à Moïse."

Selon Rachi : « Il (1) lui parla (2) [sous forme de] reproche pour s'être adressé [à Lui] en termes durs lorsqu’il Lui avait demandé (3) : "Pourquoi as-Tu rendu ce peuple misérable ?". Et Il (1) lui dit : "Je suis Hachem. Je suis digne de confiance pour récompenser (largement) ceux qui marchent devant moi sincèrement (4)." (…) Cette expression, "Je suis Hachem" est interprétée de la sorte dans de nombreux endroits » (…)

Lire la suite...

Ramban : Paracha Vaéra (2)

(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

La signification du verset est qu'Il (13) est apparu aux patriarches sous ce nom [de E-l Sha-daï ] qui signifie qu'Il est le vainqueur des légions célestes et qu'Il fait pour eux des grands miracles qui – pour autant – ne modifient pas entièrement (14) le cours normal des choses (14).

Lors d'une famine, Il les sauve de la mort et « dans la guerre, des atteintes du glaive » (15). Il leur donne la richesse, les honneurs et tout le bien, comme toutes les garanties qui sont indiquées dans la Tora [dans le passage] des bénédictions et des malédictions (16).

Lire la suite...

Questions sur la Paracha Vaéra

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Selon le Ramban, était-il normal que les patriarches n'aient pas encore connu Hachem en sa qualité d'être "digne de confiance" ?

  • Le plus souvent, une personne peut-elle s'attendre à voir d'une façon claire les récompenses ou les punitions qu'Hachem lui envoie ?
  • Existait-il une différence entre les prophètes et Moïse ? Laquelle ?