Ramban : Paracha Tétasvé (1)

Il est dit ici dans la Tora (1) : « Et tu [i.e. Moïse] ordonneras » (2) parce qu'Il (3) dit toujours – en relation avec le Tabernacle – « Et tu feras » (4), ce qui signifie : « Tu ordonneras ». [Par conséquent], Il dit ici : « Et toi-même tu leur ordonneras de prendre une huile pour toi (pour le luminaire)... ».

[Et s'il est dit qu'ils « devaient amener » plutôt qu'ils « devaient faire »], la raison est qu'il leur était impossible de faire [l'huile] dans le désert. Ils devaient seulement en amener s'il leur en restait. Et ce sont les princes [des tribus] qui l'amenèrent.

La signification du mot « élékha » (traduit par le pronom personnel « te ») (5) est qu'ils devaient l'amener à Moïse et qu'il devait regarder s'il s'agissait d'une huile pure d'olives concassées. C'est pour cela [qu'il est écrit] (6) : « Ordonne aux enfants d'Israël de te choisir (une huile pure d'olives concassées...) ».

Lire la suite...

Ramban : Paracha Tétasvé (2)

(Afin de lire la partie précédente du commentaire du Ramban sur la Paracha, cliquez ici.)

Cependant, dans le Midrach (18), nos Sages (19) [ont dit] que cela n'est pas le cas. De fait, il est enseigné ce qui suit dans le Sifré :

« [En lisant le verset (20)] : "Les sept lampes doivent projeter la lumière", je pourrais penser qu'elles doivent brûler d'une façon continue. [Afin de nous apprendre que cela n'est pas le cas], il est dit (21) : "Depuis le soir jusqu'au matin".»

Lire la suite...

Questions sur la Paracha Tétsavé

Approfondissez vos connaissances en répondant à ces questions :

  • Dans un verset de la Paracha, il est dit que Moïse devait confectionner les vêtements de son frère Aaron. De quelle façon le Ramban explique-t-il ce verset ?

  • Si le prête qui devait nettoyer le candélabre dans le sanctuaire constatait que les deux lampes qui étaient positionnées le plus à l'est [sur le candélabre] étaient éteintes, que devait-il faire exactement ?